Les chiffres qui montrent la progression du e-commerce année après année ont de quoi donner le vertige ! A raison, quand on sait que l’augmentation prévue par Kantar est de 15,7% pour la seule année 2020. Et encore, ces chiffres n’ont pas été actualisés depuis la crise du coronavirus qui n’a fait qu’amplifier le phénomène durant le premier semestre de cette année.

Pourquoi vendre sur internet ?

En 2019, le e-commerce a franchit le cap symbolique des 100 milliards d’euros en France. Que vous vendiez en B2B ou en B2C, le constat est le même : la croissance du e-commerce est de plus en  plus importante d’année en année. Alors oui, il est grand temps de vous y mettre si vous n’avez toujours pas sauté le pas. 

Pourquoi ? Tout simplement parce que vendre sur le web vous permet de toucher une plus large audience, et contrairement aux idées reçues de simplifier grandement vos process de ventes. 

infographie ecommerce b2B

En 2019, 30% des acheteurs B2B voulaient acheter 90% de leurs produits en ligne. Au final, ils ne sont que 19% à le faire par manque d’offres. En B2C, l’écart est moins flagrant car le e-commerce est déjà bien installé mais cela montre à quel point il est urgent de se digitaliser si l’on veut pérenniser et faire grossir son entreprise.

La croissance du e-commerce sur le marché du B2B est estimée à 30% par an par la Fevad. Soit bien plus que la croissance globale estimée du e-commerce en France, B2B et B2C confondus !

Quand se lancer ?

Vendre sur internet pour une entreprise qui n’a jamais pratiqué la vente en ligne consiste dans bien des cas à bousculer profondément l’ordre établi depuis de nombreuses années. Vécue par les dirigeants comme une source de stress et de coûts importants, la digitalisation de l’entreprise est bien souvent remise à plus tard. Pourtant, de nombreux outils ont émergés au fil des années, simplifiant considérablement la possibilité d’avoir un site e-commerce, et ainsi de pouvoir vendre ses produits en ligne.

Le bon moment pour se lancer ? Il n’existera probablement jamais pour un chef d’entreprise. Il y aura toujours plus urgent à faire. Alors soyons clair : le bon moment, c’est maintenant

Pourquoi maintenant ? Car au plus vous attendez, au plus le nombre d’opportunités qui vous passeront sous le nez sera grand. Sachez que vendre sur internet ne nécessite pas seulement d’avoir un site web. Il faut aussi que celui-ci soit visible. Et si vous espérez attirer de nouveaux clients inconnus grâce à votre site e-commerce, cela passe forcément par de la publicité (payante), ou bien par le référencement naturel (gratuit). Et le référencement naturel, même si c’est diablement efficace et rentable, ça prend du temps

En effet, notre ami Google prend en considération l’âge de votre site pour le classer parmi vos concurrents. D’autant plus que chaque action que vous mènerez sur votre site pour améliorer son classement dans les résultats de recherche ne sera prise en compte par Google que 3 à 6 mois plus tard. 

Est-ce une raison pour repousser votre transition numérique ? Sûrement pas. Il vaut mieux être pionnier ou suiveur que retardataire. Les grands groupes que l’on connait tous qui ont tardé à amorcer leur transition digitale sont aujourd’hui pour la plupart en grande difficulté. 

Comme disait notre ancien président : “Le changement, c’est maintenant !

 

Comment réussir sa transition digital sans bousculer ses clients actuels  

Bon nombre de vos clients actuels sont habitués à vos process de commandes actuels. Il est très important pour ces derniers de les accompagner dans votre transition digitale. Car n’oubliez pas que si celle-ci confère un changement d’habitude pour vous, ça l’est aussi pour vos clients 😉 

Vendre sur internet pour augmenter son volume de vente, on dit OUI. Abandonner et laisser vos clients actuels livrés à eux-même, c’est NON. L’un ne va pas sans l’autre. Votre transition digitale sera d’autant plus réussie que si vous parvenez à convertir vos clients ancestraux à vos nouveaux process de commande. 

Alors pour se faire : accompagnez-les, formez-les si besoin, et surtout ne faites pas rupture avec vos anciens process : laissez la possibilité à ceux qui le désirent de continuer à commander via le canal plus classique. Au moins durant un temps. Vendre sur internet est censé vous apporter plus de clients, pas faire fuir vos clients existants. 

Aperçu de quelques solutions de site e-commerce. Leurs avantages et inconvénients 

Aujourd’hui, de nombreuses solutions existent pour vendre sur internet. Elles sont soit des solutions open-source, soit des solutions SaaS. La première présente l’avantage d’être très souple en donnant la possibilité de bâtir un site e-commerce de toutes pièces. Les solutions open-sources sont donc adaptées à des entreprises qui ont des besoins très spécifiques. En revanche, elles nécessitent parfois de solides connaissances techniques pour être mise en oeuvre correctement, et la sécurité n’est pas toujours optimale. La deuxième solution permet de construire un site e-commerce très rapidement avec un socle facilement maintenable et sécurisé, sans avoir besoin de mettre les mains dans le cambouis. Elle est en revanche moins personnalisable. 

WordPress via WooCommerce : le plus utilisé dans le monde

Logo woocommerce

Qui n’a jamais entendu du CMS WordPress qui permet à quiconque le souhaite de créer un blog en quelques clics, simplement et gratuitement ? Et bien son extension WooCommerce permet de transformer une simple site vitrine en véritable site e-commerce rempli de fonctionnalités et personnalisable à souhait. A lui seul, WooCommerce représente pas moins de 41% des sites de vente en ligne dans le monde. Un mastodonte aidé par sa gratuité et sa simplicité. 

Gardez tout de même à l’esprit que si vous n’avez pas la moindre connaissance technique, WooCommerce ne vous permettra pas de mettre en place un site totalement à votre image à moins d’avoir recours à un prestataire spécialisé. Par ailleurs, c’est une solution open-source agrémenté de nombreuses extensions qui rendent la chose parfois instable (crash, bug, ralentissement) voire même peu sécurisé en cas d’absence de maintenance régulière. 

 

Magento : la solution la plus complète taillée pour les gros catalogues

Logo Magento

De loin le CMS e-commerce le plus complet du marché, Magento est taillé pour les e-commerçants au catalogue produits très important. Avec ce CMS, vous pouvez gérer plusieurs milliers de références sans problème, en multilingues et multidevises

Néanmoins, l’interface de Magento est peu ergonomique, complexe à maîtriser et donc peu adaptée aux débutants. En règle générale, on arrive sur Magento après avoir poussé aux maximum les fonctionnalités de son ancien CMS.

Prestashop : le petit français qui n’a rien à envier aux autres

Logo prestashop

 

Prestashop est basé sur le même business modèle que WooCommerce, à savoir un CMS gratuit agrémenté de nombreuses extensions gratuites ou payantes. A la différence de WordPress, Prestashop est un CMS purement e-commerce : il ne sait faire que ça, et le fait très bien. Oubliez les blog ou autres sites vitrines avec Prestashop, le petit français est spécialisé dans la vente de produits en ligne.

C’est une force mais aussi une faiblesse puisque la communauté open-source est moins active, et les extensions payantes sont généralement vendues plus chères. A noter également : la maintenance de Prestashop est plus lourde que WooCommerce. Si vous ne vous y connaissez pas un minimum en technique, mettre à jour le CMS peut vite tourner au cauchemar et nécessiter l’aide un freelance. Vous voilà prévenu !

 

Shopify : le plus simple d’utilisation, en mode abonnement mensuel

Logo shopify

Shopify est une plateforme de création de site e-commerce destinée aux débutants qui n’ont aucune connaissance technique. L’interface est ultra simple d’utilisation, mais ce CMS e-commerce est payant : vous devrez vous acquitter d’un abonnement mensuel en plus d’une commission sur le montant de toutes vos ventes. Rajoutez à cela les commissions bancaires et la facture peut vite s’alourdir. 

Shopify est donc à conseiller aux e-commerçants débutants qui veulent avoir une présence sur le web simplement et rapidement. 

 

Huggii : la solution e-commerce B2B ou B2C en mode SaaS

Logo Huggii

Plateforme e-commerce Française, Huggii propose aux TPE et PME une solution e-commerce clé en main pour la vente aux particuliers ou professionnels. 

Moins souple et personnalisable que les plateformes open-source, Huggii s’avère être une solution qui conviendra parfaitement à de nombreuses petites et moyennes entreprises désireuses de se lancer dans la vente en ligne sans contrainte. En effet, la force de Huggii est de proposer des solutions e-commerce simples à mettre en place, à moindre coût, et qui s’adaptent au client. 

On est loin des mastodontes du e-commerce comme Magento qui propose pléthore de fonctionnalités sans pour autant vous accompagner dans leur mise en place. Huggii emploie une approche différenciante en apportant une solution la plus complète possible, tout en permettant de faire évoluer cette dernière en fonction des besoins du client

A partir de 99€ par mois seulement, Huggii vous fait bénéficier d’une solution pour vendre sur internet clé en main et adaptée à votre activité. Pour plus d’informations, rendez-vous sur huggii.com