Les chiffres clefs du e-commerce B2B en 2020

La fédération e-commerce et vente à distance nommée Fevad a récemment publié ses études concernant l’évolution du e-commerce en France. Nous vous proposons de vous réaliser un résumé afin d’en tirer le meilleur de cette étude.


Tout d’abord concernant 2020, retenez que l’année a bien sûr été répercutée par la crise sanitaire que nous connaissons aujourd’hui. Celle-ci a forcément influencée sur les résultats du commerce traditionnel avec des magasins et commerçants en plein désarroi. D’un autre côté, un secteur est resté en bonne santé, le e-commerce qui a connu des résultats plus que prometteurs avec 8.5% de croissance annuelle face à 11.6% par rapport à 2019. Cependant, ne crions pas victoire trop vite, car ce résultat ne résulte qu’en partie de la hausse de la vente de produits sur internet et n’est représentatif des services liés à la location de vacances ou loisirs (Logement entre particuliers, Agence de voyage, etc…) que nous connaissons, puisque étant fermés ces services n’ont pas pu générer des revenus conséquent durant cette période.


Vous êtes donc à jour concernant l’année 2019, mais que pensez-vous connaître de l’évolution du e-commerce pour cette année 2020 ?

des personnes en réunion


Le B2C qui va influencer le e-commerce B2B

Comme nous l’avons remarqué tout à l’heure, avec une année 2020 marquée par la fermeture des magasins, loisirs, restaurants, etc...beaucoup de français se sont tout naturellement redirigés vers internet pour continuer à réaliser leurs courses. Ce qui a permis au secteur du e-commerce de générer plus de 112 milliards d’euros en 2020 soit une hausse de 8.5% par rapport à l’année précédente. Notons que ce chiffre d’affaires (produits et services) est le plus élevé obtenu par ce secteur. Lorsque nous analysons cela de plus près, le secteur de l’équipement maison et high-tech arrive en première position, suivi du secteur de l’équipement maison électroménager et les produits culturels physiques neufs.

Notez que ce sont plus de 1.5 millions de nouveaux acheteurs B2C dans toute la France qui ont fait leur entrée en 2020, ce qui représente désormais plus de 41.6 millions de Français qui réalisent leurs achats sur internet soit plus de 80% de la population globale française. Mais qui sont ces français qui achètent sur internet, quels sont leurs profils, où habitent-ils ? Nous allons répondre à vos questions à ce sujet.


D’après les études réalisées par la Fevad, 82,8% des hommes français ont déjà ou réalisent leurs achats sur internet, ce nombre descend à 80% pour les femmes. Concernant, les tranches d'âges les plus actives, c’est sans surprise que nous apprenons que ce sont les millennials soit ceux dont l'âge est compris entre 25 et 34 ans (90,9%) les plus consommateurs des plateformes d’achat sur internet, suivi de près par les 35-49 ans (91.6%), ainsi que la génération Z soit les 15-24 ans (87.9%). Points très importants à prendre en compte car on voit clairement que la nouvelle génération achète sur internet et qu’il n’y a plus aucun frein, l’achat pour les futurs clients professionnels via des solutions de e-commerce b2b sera sans aucun doute un acte inévitable pour nombreux d’entre eux

D’un point de vue socio-économique, 93.6% des français appartenant à une CSP + réalisent leurs achats sur internet, ce nombre atteint 85.5% concernant les français issus d’une CSP dîtes -. Mais où habitent ces français qui réalisent leurs achats en ligne ?

La plus grande concentration d’internautes se trouve en Auvergne Rhône-Alpes (84.6%), Provence-Alpes Côte d’Azur (83%) et Normandie (82.8%) pour ne citer que les trois premiers.

Gardez en tête que 41.4% des acheteurs réalisent leurs achats sur mobile, il est donc nécessaire d’avoir un site internet ergonomique, référencé pour espérer pouvoir attirer ces internautes.Les moyens de livraison, un axe central à ne pas négliger quand on voit que 20% des e-acheteurs ont utilisé des services de livraison express sur ces 3 derniers mois, cette donnée indique pour nous que d’autant plus chez les pros ou l’urgence prime parfois sur le prix du produit. Les possibilités de livraison B2B "express" peuvent donc être un moyen de différenciation par rapport à la concurrence.


L’essor du e-commerce B2B

Le secteur du e-commerce B2B (pour professionnels) a sans surprise su profiter d’une bonne croissance à l’instar du e-commerce B2C. Notons tout de même une croissance du chiffre d’affaires de 11% expliquée en partie par les nouvelles habitudes qu'ont prises certaines entreprises en commandant sur internet plutôt que se déplacer directement chez d’autres professionnels. Mais aussi, ce phénomène a été entraîné par la digitalisation lors du contact avec les clients professionnels (Visioconférence, portail extranet, prise de commande sur plateforme dédiée, etc…)


Selon une étude menée par la Fevad, cet avènement de la digitalisation dans nos bureaux menés par de nombreux clients professionnels a permis à 37% de réaliser toutes leurs démarches (prise de commande, négociation, etc…) uniquement sur internet et 39% estiment qu’ils seraient optimal de mettre en place une relation client-fournisseur hybride avec des échanges physiques et virtuels. Concernant la signature de contrat, ou documents, plus de 39% des clients professionnels interrogés ont exprimé l’idée que passer par des processus numériques pour valider des décisions ou signer des documents étaient la meilleure solution selon eux.


17.1% des français effectuent des achats à partir de leur mobile
développement des commandes sur internet
Pour finir, selon cette étude 3 secteurs distincts ont considérablement inclus la commande en ligne pour professionnels : l’agriculture (44%), le commerce de gros ou le détail (40%) et la santé (38%).Sachez qu’avant de contacter un distributeur, grossiste, producteur, etc… les clients professionnels procèdent à des recherches sur internet : “Site internet de distributeurs”, “Catalogues, brochures et papiers fournisseurs” ou encore “Contact par téléphone” sont des recherches très prisées de leur part.

Gardez en tête, que ce phénomène est parti pour s’inscrire dans le temps, car selon plus de 34% des clients professionnels interrogés estiment qu’il est désormais avantageux et simple de commander sur internet que passer par des ADV ou appels téléphoniques et échanges de mails.


Le RSE et le e-commerce b2b


Le RSE par définition la Responsabilité Sociétale des Entreprises, est la prise de conscience de la part des entreprises de leurs enjeux environnementaux, sociaux, économiques et éthiques dans leurs activités.


En tant qu’entreprise, vous ne pouvez pas passer à côté de ce critère qu’est le RSE, car convoité par les clients professionnels (e-commerce b2B), 70% d’entre eux sont attentifs lors de leurs achats sur internet aux valeurs que peuvent transmettre une entreprise et privilégier leurs achats selon le profil de l’entreprise.

Les lois récentes comme la Loi EGALIM pousse les acheteurs B2B à acheter de plus en plus de façon responsable, comme on le voit 53% des acheteurs en prennent compte. Le fournisseur sera de plus en plus amené à fournir des informations sur ces produits ainsi que des statistiques sur ces produits et volume d’achat. Tenez compte d’idées telles que la mise en place de groupement de commandes afin de limiter vos expéditions, l’achat auprès d’entreprises françaises et la livraison en point relais pour correspondre aux attentes des e-acheteurs.

Si vous souhaitez en apprendre un peu plus concernant les résultats du e-commerce en 2020 publiée par la Fevad, rendez-vous sur la fevad

Consultez nos derniers articles si vous souhaitez en apprendre sur les problématiques liées au e-commerce, ainsi que la création de site e-commerce b2b en tant que professionnel.